• Notre monde

    La plupart des hommes et des animaux ne comprennent les choses que lorsqu'ils atteignent l'accident, conséquence de l'erreur... Ou ne comprennent toujours pas d'ailleurs.. L'accident peut être brusque, rapide, comme lent et doux.

    Je crois que quand on ne pourra plus jouir de ce que nous offre mère nature, c'est là qu'on comprendra qu'il fallait réagir avant.... Trop tard !

    « Citation du livre : Les mots sont des fenêtres (ou bien des murs) La France d'Aujourd'hui - 2011 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :