• ~ Mumuse à textes ~

    Il faut savoir que cette rubrique provient d'un ancien blog que j'avais créé sur skyblog.

    Donc ne vous étonnez pas de voir des images "textalakon", qui était le nom du blog.

    ~ Mumuse à textes ~

    ICI vous pourrez trouver des textes en tout genre, rire, larme, peur, dégôut, insolites etc, traitant de sujets divers, mais tous divertissants, sans pour autant avoir de l'intérêt.

    Bon Divertissement !!
  • Tu t'attendais pas à ça...
    Michael Cooper, Australien d'une vingtaine d'années avait fait dans les années 80, un voyage au Kenya à la fin de ses études. Lors d'un safari, alors qu'il s'était éloigné de son groupe au moment d'un arrêt, il se trouva face à face avec un éléphanteau qui semblait blessé à sa patte avant gauche qu'il maintenait levée.

    Cooper réalisait que l'animal pourrait le charger, mais comme il ne semblait pas agressif, il s'en est approché prudemment et il a pu constater qu'en effet, l'éléphanteau avait une énorme écharde plantée à la base de sa patte.

    Très calmement, Cooper a posé un genou à terre et à l'aide de son couteau, a retiré l'écharde de la patte. Dès que l'animal a été soigné, il a pu reposer sa patte au sol, il a longuement regardé Cooper, puis il a barri bruyamment et s'en est allé. Jamais, Cooper ne s'est senti menacé par l'éléphanteau et il a conservé toute sa vie le souvenir magique de ce moment rare.


    Presque 20 ans plus tard, Cooper s'est rendu avec son fils âgé de 11 ans, à un zoo de la banlieue de Sidney. Lorsqu'ils sont passés tous les deux devant l'enclos des éléphants, l'un des éléphants s'est brusquement mis à taper le sol avec sa patte avant gauche.
    Cooper s'est mis à douter, pouvait-il s'agir du même éléphant que celui qu'il avait soigné 20 ans auparavant ? Il s'approcha un peu plus de l'enclos, et l'animal continuait de frapper le sol de plus belle.

    Alors, Cooper enjamba le mur d'enceinte et se dirigea vers l'éléphant.
    Ce dernier le souleva en l'attrapant par la taille avec sa trompe, ensuite il le fracassa contre le mur.

    Ça ne devait pas être le même éléphant.

    votre commentaire
  • Amitié

    C'est l'histoire de deux amis qui marchaient dans le désert. A un moment,
    i
    ls se dispurent et l'un des deux donna une gifle à l'autre. Ce dernier, endolori
    mais sans rien dire, écrivit dans le sable :
    "AUJOURD'HUI MON MEILLEUR AMI M'A DONNE UNE GIFLE."

    I
    ls continuèrent à marcher puis trouvèrent un oasis, dans lequel ils cidèrent de
    s
    e baigner. Mais celui qui avait été gif manqua de se noyer et son ami le sauva.
    Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre:
    "AUJOURD'HUI MON MEILLEUR AMI M'A SAUVE LA VIE.

    Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :
    "Quand je t'ai blessé tu as écrit sur le sable, et maintenant tu as écrit sur la pierre.
    Pourquoi?"
    L'autre ami répondit :
    "Quand quelqu'un nous blesse, nous devons l'écrire dans le sable, où les vents du
    pardon peuvent l'effacer.
    Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous,
    nous devons le graver dans la pierre, où aucun vent ne peut l'effacer."

    APPRENDS A ECRIRE TES BLESSURES DANS LE SABLE
    ET A GRAVER TES JOIES DANS LA PIERRE.

    votre commentaire
  • Lettre d'un Fils à ses ParentsChère maman, cher papa,

    Ça fait maintenant trois mois que je suis parti pour l'universi. J'ai pris beaucoup de retard pour vous écrire et je suis so de vous avoir glis.

    Maintenant, je vais vous mettre au courant. Mais avant de lire la suite, asseyez-vous. Vous ne continuez pas, tant que vous n'êtes pas assis, hein?

    Je vais plutôt bien maintenant. La fracture et le traumatisme crânien que j'ai eu en sautant par la fenêtre de ma chambre en feu, peu après mon arrivée, sont maintenant presque guéris. Je n'ai passé que deux semaines à l'hôpital et ma vue est redevenue presque normale. En plus, ces affreuses migraines ne m'arrivent plus qu'une fois par semaine au maximum.

    Heureusement, la caissre du dépanneur d'en face avait tout vu. C'est elle qui a prévenu les pompiers et appe l'ambulance. Elle est aussi venue me voir à l'hôpital et comme je ne savais pas où aller avec l'appartement réduit en cendre, elle a eu la gentillesse de me proposer d'habiter chez elle. En fait, c'est juste une chambre au sous-sol, mais c'est plutôt mignon. Deux fois mon âge, c'est une femme adorable et nous sommes tombés follement amoureux. On veut se marier. On n'a pas encore choisi la date, mais ce sera avant que sa grossesse ne commence à se voir.

    Eh! oui, chers parents, je serai bient papa. Je sais à quel point vous avez hâte de devenir grands-parents et je suis certain que vous accueillerez le bébé avec tout l'amour et les tendres soins que vous m'avez moigné quand jtais petit. La seule chose qui retarde notre union, c'est la petite infection qu'a ma fiancée et qui nous emche de passer les analyses pnuptiales. Moi aussi, bêtement, je l'ai attrae, mais tout ça va vite disparaître avec les injections de pénicilline que je me fais chaque jour.

    Je sais que vous l'accueillerez à bras ouvert dans notre famille. Elle est très gentille et me si elle n'a pas fait beaucoup d'études, elle a beaucoup d'ambition. Bien qu'elle ne soit pas de la me race ni de la même religion que nous, je connais votre torance toujours affirmée et je suis certain que vous n'attacherez aucune importance au fait que sa peau soit un peu plus foncée que la nôtre.

    Je suis sûr que vous l'aimerez autant que moi. Vu qu'elle a à peu près votre âge, je suis certain que vous vous entendrez bien et que vous vous amuserez beaucoup ensemble. Ses parents sont eux aussi des gens très bien : il paraît que son père est un célèbre mercenaire dans le village d'Afrique d' elle est originaire.

    Maintenant que je vous ai mis au courant, il faut que vous sachiez qu'il n'y a pas eu d'incendie de l'appartement. Je n'ai ni traumatisme ni fracture du crâne, je ne suis pas allé à l'hôpital, je ne suis pas fiancé, je n'ai pas la syphillis et il n'y a pas de femme bronzée dans ma vie. C'est juste que j'ai eu un 5/20 en physique, 8/20 en math et 4/20 en bio et j'ai voulu vous aider à relativiser les choses.

    Je vous embrasse bien fort.

    votre commentaire
  • Réponse à la question :

    Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?



    RENÉ DESCARTES : Pour aller de l'autre côté.

    PLATON : Pour son bien. De l'autre côté est le Vrai..

    KARL MARX : C'est une obligation historique que la mentalité étriquée des petits-bourgeois esclaves de leurs préjugés ne saurait remettre en question.
    C'était donc, historiquement inévitable.

    DOUG HOFSTADTER : Pour chercher une explication à la correspondance existant entre la représentation externe de l'objet-route et la conceptualisation interne du concept-route.

    MACHIAVEL : De cette manière, ses sujets la considéreront avec admiration, comme une poule qui a le courage d'oser traverser la route ; mais également avec peur, car lequel parmi eux serait capable de rivaliser avec un tel parangon de la vertu avienne ? De toute façon, l'important c'est que le poulet ait traversé la route. Qui se fiche de savoir pourquoi ? La fin en soi de traverser la route justifie tout motif quel qu'il soit.

    HIPPOCRATE : En raison d'un excès de sécrétion de son pancréas.

    H.P. LOVECRAFT : Pour tenter dans un effort désespéré d'échapper aux forces ténébreuses impies, émanations de Cthulhu et de Shub-Niggurath, qui la poursuivaient sans relâche, avides de s'emparer de chaque parcelle de son âme à jamais brisée.

    SAPHO : Pour le goût de tes lèvres, la douceur de ta peau.

    J.R.R. TOLKIEN : La poule, illuminée par un rayon de soleil qui se reflétait sur sa radieuse livrée de plumes jaune-orangé, s'approcha de la route sombre et recouverte d'une asphalte à l'aspect menaçant. Elle la scruta longuement de ses yeux aux teintes d'obsidienne. Elle s'imprégna de chaque détail, de la texture un peu rugueuse de la surface, soumise aux passages d'innombrables voitures, des vagues qu'exsudait l'asphalte sous l'effet de la chaleur. Puis elle traversa.

    CARL JUNG : La confluence des événements dans le gelstat culturel nécessitait que les poules traversent la route durant cette conjonction historique, entraînant synchroniquement une telle occurence de l'état de non-existence à celui de réalité.

    GARY GYGAX : Parce que j'ai fait un 64 sur la Table des Comportements Aléatoires de Poules de la page 297 du Manuel du Maître de Jeu.

    EINSTEIN : Que la poule ait traversé la route ou que la route ait traversé la poule dépend en fin de compte du référentiel dans lequel on se place.

    BOUDDHA : Si tu poses cette question, tu renies l'individu-poule qui est en toi.

    DARWIN : C'était l'étape logique après être descendue de l'arbre.

    ÉPICURE : Pour rigoler.

    SIGMUND FREUD : La poule était bien évidemment de sexe femelle et interprétait par conséquence le poteau de signalisation comme un symbole phallique duquel elle a voulu se rapprocher.

    SIGMUND FREUD (bis) : Le fait que vous vous préoccupiez du fait que le poulet ait traversé la route révèle votre fort sentiment d'insécurité sexuelle latente.

    WERNER HEISENBERG : Nous ne sommes pas sûrs du côté duquel était la poule, mais elle bougeait très vite.

    ADOLF HITLER : Pour étendre son Lebensraum.

    MARTIN LUTHER KING : Parce qu'elle avait un rêve. J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.

    ZENON d'ELEE : Pour prouver qu'elle ne pourrait jamais atteindre l'autre côté.

    ARTHUR ANDERSEN Consulting : La dérégulation du marché du côté de la route du poulet menaçait sa position dominante. La poule était confrontée à des challenges significatifs pour développer et créer les compétences requises pour le nouveau marché global compétitif. Andersen Consulting, dans une relation de partnership avec le client, a aidé le poulet à repenser sa stratégie de redistribution physique et l'implantation des process. En utilisant le CIM (Chickenpoul Integration Model), Andersen a aidé le poulet à redéployer ses forces, savoirs, capitaux et technologies et à supporter sa nouvelle stratégie dans un cadre de program management. Andersen Consulting a réuni un panel d'analystes de routes et de poulets ainsi que des consultants Andersen spécialisés dans l'industrie des transports pour engager un brainstorming de deux jours afin de mettre en commun leur capital de connaissances personnelles (business knowledge), tacites aussi bien qu'explicites, et leur permettre de les faire agir en synergie afin d'atteindre les buts implicites de délivrer, architecturer avec succès et implémenter un cadre de valeur transentreprenarial dans le continuum des procédés cross-medium aviaires. Le meeting a été tenu dans un endroit semblable à un parc permettant et créant un environnement qui était basé sur la stratégie, fixé sur l'industrie, et bâti sur un message au marché consistant, clair, et unifié, et aligné sur la vision, la mission et les valeurs fondamentales du poulet. Ce fut décisif pour la création d'une solution de totale intégration de business. Andersen Consulting a aidé le poulet à changer et à devenir plus efficace.

    MARC BLONDEL : Son entreprise lui imposait de prendre ce chemin, et il n'avait pas le choix s'il voulait garder son travail.

    JULES CESAR : Avis venit, vidit, traversit.

    NEIL ARMSTRONG : Un petit pas pour une poule, un grand pas pour le poulailler !

    JORGE-LUIS BORGES : Authentique était la traversée ; seuls étaient faux la route, la poule et quelques autres événements. L'important est qu'on y ait cru.

    ERNEST HEMINGWAY : Pour mourir. Sous la pluie.

    GALILEE : Et pourtant elle traverse.

    HUBERT REEVES : Pourrrr ssse mettrle à l'ombrrle, parlssse que la rlotasssion de la terrle sur elle-même fait que les rayons du sssoleil illuminent le côté de la rroute où la poule ssse trlouvait.

    FOX MULDER : Tu l'as vu traverser la route de tes propres yeux. Combien de poulets devront encore traverser la route avant que tu y croies enfin ?

    BERNARD TAPIE : Le poulet n'a jamais traversé la route pour aller déterrer les 20 000 francs du match VA-OM.

    BILL GATES : Nous venons de terminer le Poulet Windows 2000, qui pourra non seulement traverser les routes, mais aussi pondre des ½ufs, manger du grain, servir de porte-documents et calculer sa ration d'aliments. La date de sortie est prévue pour le 1er trimestre 2000. Enfin, il y aura peut-être un peu de retard... Cependant la version bêta est disponible pour 300 $.

    BILL GATES (bis): Nous venons justement de mettre au point le nouveau "Poulet Office 2003", qui ne se contentera pas seulement de traverser les routes mais couvera aussi des oeufs, classera vos dossiers importants, etc...

    GRAND-PERE : De mon temps, on se posait pas la question de savoir pourquoi le poulet traversait la route ! On roulait dessus, on le ramassait, on le vidait et on le bouffait à midi !

    MOÏSE : Et Dieu apparut à la poule et lui dit : « Quand une poule se trouvera au bord d'une route, elle devra la traverser. Si elle ne le fait pas, elle sera lapidée. Ainsi tu élimineras le mal au milieu de toi. C'est moi le Seigneur ton Dieu. »

    THOMAS DE TORQUEMADA : Tout poulet ayant traversé la route et qui reviendra en arrière sera considéré comme relaps et sera remis entre les mains de la Sainte Inquisition.

    RICHARD NIXON : Le poulet n'a pas traversé la route, je répète, le poulet n'a JAMAIS traversé la route.

    ISAAC ASIMOV : La Troisième Loi des Poulets stipule qu'un poulet doit traverser toute route sauf si ce passage le force à désobéir à un ordre humain ou à blesser un humain.

    CONFUCIUS : Le poulet qui d'abord regarde des deux côtés, vivra assez pour voir une autre journée.

    CAPITAINE JAMES TIBERIUS KIRK : Pour aller là où aucun poulet n'est jamais allé auparavant.

    MURPHY : Le poulet traversera systématiquement la route au moment où une voiture arrivera à tombeau ouvert.

    RONALD REAGAN : J'ai oublié.

    WILLIAM SHAKESPEARE : Traverser ou ne pas traverser ? Là est la question...

    SADDAM HUSSEIN : C'était un acte de rebellion qui sera puni par cinquante tonnes de gaz innervants sur le poulailler d'origine du poulet.

    RAMBO : J'en ai raté un ?

    BILL CLINTON : Je jure sur la constitution qu'il ne s'est rien passé de sexuel entre ce poulet et moi.

    HOMER SIMPSON : Ce poulet a traversé la route et s'est fait écraser uniquement à cause de la couleur de ses plumes.

    COLUCHE : C'est l'histoire d'un poulet...

    MAXIME LE FORESTIER : C'est un poulet bleu, accroché au bitume, il a traversé à pied et ne vit pas mieux.

    CHARLES DE GAULLE : J'invite tous les poulets libres à venir me rejoindre de l'autre côté de la route.

    CHARLES DE GAULLE (bis): Le poulet a peut-être traversé la route, mais il n'a pas encore traversé l'autoroute !

    AIME JACQUET : Alors mes poulets, il va falloir se retirer les ergots du croupion et il va falloir la traverser cette route !

    NELSON MONTFORT : - J'ai à côté de moi l'extraordinaire poulet qui a réussi le foooorrrrrmidable exploit de traverser cette suuuuuuperbe route.
    - Why did you cross the road?
    - Cot ! Cot !
    - Et bien, il dit que qu'il est extrêmement fier d'avoir réussi ce challenge, ce défi, cet exploit. C'était une traversée très dure, mais il s'est accroché, et...

    LES TEMOINS DE JEHOVAH : Parce que la fin du monde aura bientot lieu de son côté.

    LANDO CARLISSIAN : C'est un piège ! Demi-tour !

    NICOLAS SARKOZY : Il faut stopper cette tentative d'immigration et reconduire ce poulet en charter.

    NICOLAS SARKOZY (bis) : Cette poule a traversé trop vite, nous positionnerons un radar automatique à cet endroit.

    FRANCIS BOUYGUES : Il fallait bien justifier la construction de cette route à péage.

    ARISTOTE : C'est la nature du poulet de traverser les routes.

    ERIC CANTONA : Le poulet, il est libre le poulet. Les routes, quand il veut il les traverse.

    JACQUES CHIRAC : Parce que je n'ai pas encore dissous la route.

    UNE SECTE : La raison est en vous, mais vous ne le savez pas encore. Moyennant la modique somme de 10 000 Euros par séance, plus la location d'un détecteur de mensonges, une analyse psychologique nous permettra de la découvrir.

    ZEN : Le poulet peut vainement traverser la route, seul le Maître connaît le bruit de son ombre derrière le mur.

    LE PREMIER MINISTRE : Le poulet n'a pas encore traversé la route, mais le gouvernement y travaille.

    JEAN ALESI : Je ne comprends pas, théoriquement, le poulet il avait le temps de passer.

    RICHARD VIRENQUE : C'était pas un lapin ?

    ORANGINA ROUGE : PASKEEEEEEUUUUUHHHH !!!!!!

    KEN LE SURVIVANT : Peu importe, il ne le sait pas mais il est déjà mort.

    JEAN-CLAUDE VANDAMME : Le poulet la road il la traverse parce qu'il sait qu'il la traverse, tu vois la route c'est sa vie et sa mort, la route c'est Dieu c'est tout le potentiel de sa vie, et moi Jean Claude Super Star quand je me couche dans Timecop ; quand le truck arrive je pense à la poule et a Dieu et je fusionne avec tout le potentiel de la life de la road! Et ça c'est beau !

    FORREST GUMP : COURS POULET COURS !!!

    STALINE : le poulet devra être fusillé sur le champ, ainsi que tous les témoins de la scène et 10 autres personnes prises au hasard, pour n'avoir pas empêché cet acte subversif

    GEORGE W. BUSH : Le fait que le poulet ait pu traverser cette route en toute impunité malgré les résolutions de l'ONU représente un affront à la démocratie, à la liberté, à la justice. Ceci prouve indubitablement que nous aurions dû déjà bombarder cette route depuis longtemps.

    Dans le but d'assurer la paix dans cette région, et pour éviter que les valeurs que nous défendons ne soient une fois de plus bafouées par ce genre de terrorisme, le gouvernement des Etats-Unis d'Amérique a décidé d'envoyer 17 porte-avions, 46 destroyers 154 croiseurs, appuyés au sol par 243000 G.I. et dans les airs par 846 bombardiers, qui auront pour mission au nom de la liberté et de la démocratie, d'éliminer toute trace de vie dans les poulaillers à 5000 km à la ronde, puis de s'assurer par des tirs de missiles biens ciblés, que tout ce qui ressemble de près ou de loin à un poulailler soit réduit à un tas de cendres et ne puisse plus défier notre nation par son arrogance. Nous avons décidé qu'ensuite, ce pays sera généreusement pris en charge par notre gouvernement, qui rebâtira des poulaillers suivant les normes de sécurité en vigueur, avec à leur tête, un coq démocratiquement élu par l'ambassadeur des Etats Unis. En financement de ces reconstructions, nous nous contenterons du contrôle total de la production céréalière de la région pendant 30 ans, sachant que les habitants locaux bénéficieront d'un tarif préférentiel sur une partie de cette production, en échange de leur totale coopération.

    Dans ce nouveau pays de justice, de paix et de liberté, nous pouvons vous assurer que plus jamais un poulet ne tentera de traverser une route, pour la simple bonne raison, qu'il n'y aura plus de routes, et que les poulets n'aurons plus de pattes. Que Dieu bénisse l'Amérique.





    La bonne réponse : C'était trop long de faire le tour.

    votre commentaire
  •  

    Composition de Philosophie

     

     

    Sujet : Abordez, de manière concise, les trois domaines suivants :
     
     
    1)  Religion.
    2)  Sexualité
    3)   Mystère


    Une seule copie a reçu 20/20 !

    La voici : "Mon Dieu ! Je suis enceinte ! Mais de qui ?"


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique